Vous êtes ici : Accueil > Annexe 5
  • Annexe 5

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Cadre réglementaire de l’Agrégation externe d’arts plastiques


    Arrêté du 10 juillet 2000 (BO n° 30 du 31 août 2000) modifié par l’arrêté du 27 septembre 2002 (BO n°40 du 31 octobre 2002)


    A - ÉPREUVES D’ADMISSIBILITE


    1° ÉPREUVE ECRITE D’ESTHETIQUE ET SCIENCES DE L’ART  : cette épreuve prend appui sur un document textuel assorti d’un sujet.


    Le texte est emprunté à une bibliographie proposée tous les trois ans et comprenant, notamment, des ouvrages d’esthétique, des écrits d’artistes, des textes critiques (durée : six heures ; coefficient 1,5).


    2° ÉPREUVE ECRITE D’HISTOIRE DE L’ART  : un programme détermine tous les trois ans les questions sur lesquelles porte cette épreuve. L’une d’elles concerne le XXème siècle, l’autre, une période antérieure (durée : six heures ; coefficient 1,5).


    3° ÉPREUVE DE PRATIQUE PLASTIQUE  : réalisation bidimensionnelle mettant en oeuvre des moyens strictement graphiques pour répondre à un sujet à consignes précises.


    Cette épreuve a pour but de tester l’engagement artistique du candidat, son aptitude à fournir une réponse pertinente et personnelle à une question posée, à faire la démonstration de ses capacités d’invention et de création, à témoigner de son savoir-faire en matière d’expression et de communication graphiques (durée : huit heures ; coefficient 3). Format du support de présentation : grand aigle.


     


    B - ÉPREUVES D’ADMISSION


    1° ÉPREUVE DE PRATIQUE ET CREATION PLASTIQUES  : réalisation artistique bi ou tridimensionnelle à partir d’un sujet à consignes précises assorti d’un dossier thématique comportant des documents visuels et textuels.


    Les candidats ont le choix entre différents modes d’expression : dessin, gravure, sculpture, maquette, montage audiovisuel ou tout autre mode d’expression que le jury estime compatible avec la mise en oeuvre de l’épreuve dans le cadre du concours.


    Déroulement de l’épreuve :


    A - Projet (comportant ou non des indications écrites) mis sous scellés (durée : six heures) ;

    B - Réalisation du projet en deux journées de huit heures ;

    C - Présentation par le candidat de son travail et discussion avec le jury (durée totale : trente minutes).

    Le gros matériel, tel que bacs d’acide et presse pour la gravure, agrandisseurs pour la photographie, est mis à la disposition des candidats. Les outils personnels sont laissés à leur charge.

    Coefficient pour l’ensemble de l’épreuve : 3.


    LEÇON : CONÇUE A L’INTENTION D’ELEVES DU SECOND CYCLE,


    - Durée de la préparation : 4 heures
    - Durée de l’épreuve : 1 heure 15 maximum (leçon : 30 minutes maximum ; entretien : 45 minutes maximum)
    Conçue à l’attention d’élèves du second cycle, elle inclut une réflexion sur les ressources offertes par un partenariat structuré avec les institutions et les professionnels des domaines artistiques et culturel.
    La leçon est suivie d’un entretien avec le jury. Coefficient pour l’ensemble de l’épreuve : 3.


    ENTRETIEN SANS PREPARATION AVEC LE JURY : entretien à partir de documents imposés par le jury et portant, au choix du candidat formulé lors de son inscription, sur l’un des domaines artistiques, autres que les arts plastiques, suivants : architecture, arts appliqués, cinéma-vidéo, photographie, théâtre (durée : trente minutes maximum ; coefficient 2).

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page