Vous êtes ici : Accueil > Journée "En présence" (2022)
  • Journée "En présence" (2022)

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Programme

     

    Programme "En présence"

    En permanence

    • De « mrcrdsgn » à « graphisme.design » / Exposition d’affiches (entre amphis X et Y)
      Ce cycle de conférences donne la parole aux typographes, aux dessinateurs·rices de caractères, aux designers graphiques, aux éditeurs·rices… Entre 2007 et 2020, chaque intervention a été annoncée par une double affiche, dont une sélection est à nouveau présentée. Cela donne également un aperçu de la diversité des invité·e·s qui ont apporté leur contribution.
       
    • Exposition A033 Recherches et expérimentations artistiques (Master Écologie des arts et des médias)
       
    • Exposition en A070 : Recherches et expérimentations artistiques (L3 arts plastiques)

     

    Amphi X

    • Ouverture le 30 mars à 18h Amphi X : Concert Polyphonie-Polyrythmie
      Après deux ans d’interruption par la force des choses, l’équipe des cours d’intonation du Département Musique reprend avec joie le rituel du concert Polyphonie-Polyrythmie qui réunira l’ensemble des étudiantes et des étudiants du D.U. à la L3 dans un programme éclectique croisant des œuvres du répertoire (Ligeti, Schubert, Mozart) avec d’autres plus actuelles (Camille, Piazzola, traditionnel portoricain, etc.).
       
    • 9h30/12h30 : forum / Discuter en présence – Interroger notre présent
      Après ces deux années à vivre l’université sous masque et zoom, il nous a semblé essentiel de nous retrouver pour penser ensemble, pour déterminer ce à quoi nous tenons. Dans quelle université voulons-nous vivre ? C’est donc un forum sans spécialistes ni tribune, un forum où chacun apporte son expérience, ses idées, son désir. Un partage qui s’impose si l’on veut continuer de constituer une réelle communauté, et non pas une simple entité administrative.
       
    • 12h45/13h bracket
      BRACKETTER v. [bʁakɛte] En photographie, action de fixer un paramètre de la prise de vue et d’en moduler un autre afin d’effectuer plusieurs tentatives d’une même image.
      Issu d’une recherche sur l’humour dans la danse, Bracket joue avec la notion d’exploration et de choix, dans une dimension à la fois historique et réflexive sur la construction d’un corps dansant.

      Danseuse-chorégraphe : Rose Morel
       
    • 14h30/15h30 : Extrait de de la pièce Pigboy 1986-2358 
      de l’autrice Gwendoline Soublin.
       
    • 17h30 18h15 ciné-concert (G.Loizillon)
      4 courts métrages des années 20 (45 minutes)
      • Manhatta (1921) Paul Strand & Charles Sheeler
      • Ghost before breakfast (1928), Hans Richter
      • Regen (1929) Joris Ivens
      • Ballet mécanique (1924), Fernand Léger & Dudley Murphy

    Paul Girault : Violoncelle / Iris Lainé : Flûte / Guillaume Loizillon : Electrosonic

    • 19h : bal : Ambisonic techno dance floor : live de Daniel Picciola

    Salle de projection

    • 11h et 14h : L’Expérience d’un lieu : l’université Paris 8 à Saint-Denis
      Qu’est-ce que faire l’expérience d’un lieu, dans l’espace et dans le temps ? De quelles rumeurs vibrent les murs de notre université ? Quelles aventures fantastiques ou imaginaires se déploient de ses interstices ?
      Nous vous invitons à l’exploration de l’université à travers les films réalisés in situ par des étudiant.e.s et enseignant.e.s en cinéma. Films d’exercices, d’ateliers, films personnels, porteurs d’imaginaires, films gardant traces des luttes politiques qui sédimentent l’histoire de l’université seront présentés. Séance proposée, programmée et animée par les étudiant.e.s du cours "Retrouver, montrer", Garance Rigoni, Nicolas Droin.
       
    • 15h : Corps, Présence-absence
      Le “Je” du cinéma est un cours-atelier qui existe sous différentes formes depuis bien longtemps. Cette année les étudiant.e.s ont manifesté l’envie de réaliser des films en rapport avec le corps. Présence-absence, cette courte sélection d’après le Covid propose cinq films magnifiques et pourtant modestes. Films de rencontres ou épistolaires, désir, transidentité ou plus simplement aspect de la chevelure, ils manifestent avec force une réflexion vivante sur ce qui fait notre singularité à Paris 8 aujourd’hui. Proposé et animé par Robin Dereux.
      Transcend.r.ée, Louise-Alice CACCHIA ; Plus que parfait, Silvia GONÇALVES ; Autobiographie d’un corps désiré, Anne-Sophie LAURENCY ; Agridoce, Teresa NAVARRO ; Racines, Geumseong YOON.

     

    • 16h15 : Rois d’Asile : Dans quel monstre vivrons-nous demain ?
      Présentation du film et discussion avec les artistes et étudiants-acteurs du projet.
      Le projet de film "Rois d’Asile" est une commande d’oeuvre réalisée dans le cadre du programme Nouveaux Commanditaires passée aux artistes Irma Name (Hélène Delean + Clement Caignart). Il prend comme point de départ la disparition récente de Véronique Delannay, Enseignante en Arts plastiques à l’Université Paris 8. Le film met en scène un groupe d’étudiants dans le futur. Suite à l’annonce de nouvelles réformes excluantes concernant les inscriptions à l’Université, il.elle.s sont en proie au doute. Chacun.e s’interroge sur ses conditions d’existence, qu’elles soient matérielles, affectives ou idéologiques et tente de gérer au mieux la situation de crise à venir.
       
    • 18h30 : Donbass de Sergei Loznitsa
      « Dans le Donbass, la guerre s’appelle la paix, la propagande est érigée en vérité et la haine prétend être l’amour. Ce n’est pas un conte sur une région, un pays ou un système politique mais sur un monde perdu dans l’après-vérité et les fausses identités. Cela concerne chacun d’entre nous. » Ce film de Sergei Loznitsa sera présenté par Céline Gailleurd, Damien Marguet et Eugénie Zvonkine. Il sera l’occasion d’un échange autour de la guerre en Ukraine et de la place qu’occupent aujourd’hui les images en mouvement dans le jeu politique.

     

    Salle A028 / philo

    • 12h15/14h30 pique nique des voix de l’art
      « Les Voix de l’Art » est une plateforme de podcasts initiée par des doctorants et docteurs de l’UFR des Arts Plastiques et Sciences de l’Art de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de l’UFR Arts, Philosophie, Esthétique de l’Université Paris 8 Vincennes à Saint-Denis.
      Pour son premier événement en présence, « les Voix de l’Art » donne la parole à la metteuse en scène Élisabeth Chailloux, à la compositrice Diane Schuh, au vidéaste Damien Jibert et à la designer Kim Boutin.
       
    • 15h/18h atelier manifeste
      L’université par les étudiant·e·s sous condition de l’évaluation, de la sélection, de son élitisme, de ses disciplines, de ses rythmes, de ses parcours, de ses reniements, de ses misères, de ses masques, de son évidement...
      Penser l’Université et refuser le « c’est ainsi », « on ne peut pas faire autrement », « c’est le "système" qui veut ça »… Et tant d’autres de ces formules qui nous tiennent dans une impuissance d’imagination et d’agir.
      Penser l’Université dont le désir ne soit pas interdit et accaparé, comme une langue étrangère dont lexique et grammaire ne seraient accessibles qu’à une petite élite.
      Que faire... de l’université, à l’université, après l’université ?

    Studio danse

    • 16h15/17h45 Atelier de salsa et danse traditionnelle colombienne par Lina Paola Barbosa
      La salsa colombienne se caractérise par sa rapidité. Chaque pas se tient dans une mesure musicale qui nous permet de le comprendre. Chaque fois que nous dansons la salsa, corps et esprit se connectent pour apprécier les mouvements rapides et rythmiques.
       
    • 18h/18h30 La route de soi · par Iris Medeiro Fernandes
      Présentation d’un extrait de la chorégraphie et des ateliers à venir.
      La route de soi est un projet de spectacle et d’ateliers destinés aux étudiants et étudiantes de Paris 8. Ce spectacle de danse théâtre interroge les questions de l’exil, de déplacement forcé et de la construction de son identité. Les ateliers qui seront proposés ont comme objectif de favoriser l’intégration entre nouveaux arrivants et les étudiant-es de différents cursus, afin que les étudiant-es de l’UFR Arts puissent se croiser et partager une expérience artistique ensemble. Projet d’Iris Medeiros de Almeida Fernandes et Mariana Montoya Yepes, soutenu par le FSDIE.

     

    Studio théâtre (A1-169)

    • 18h/21h « Expériences de transhumance »
      Premier atelier du projet Culture (S) 
      Technologie et performance se donnent rendez-vous pour mettre en jeu des témoignages migratoires dans la salle. Nous allons mettre l’écoute, le regard et le corps en fonction des récits particuliers de résonance collective.

     

    Carré rouge
     

    • 15h/18h atelier gravure et exposition de Pauline Blanchet (EDAM, Arts plastiques)

     

    Autres salles

    • A0165 : 9h/12h Jana : au commencement était le son
      L’objectif est de valoriser et de promouvoir la musique et la culture sardes à l’échelle internationale à travers une conception compositionnelle originale et inédite, située entre tradition et innovation. Elle s’adresse à tous types de public intéressés par les cultures populaires et en particulier par l’héritage euro-méditerranéen.
      Antonio Lai : musiques originales (album New Sardinian Music 1).
      Carmelo Agnello : mise en scène et lumières.
      Gvantsa Lobjanidze : comédienne et danseuse
       
    • A1-178 : 14h30/16h30 discussion/démo autour de la présence virtuelle et de la capture de mouvement
    • A1-172 : 15 h 00 / 18 h 00 Le kitsch dans l’art contemporain
      Le photographe Le Turk présentera ses travaux et ses réflexions sur le kitsch dans l’art contemporain dans le cadre du cours de Victoria Ambrosini sur la subversion du kitsch.

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page