Vous êtes ici : Accueil > Les rues fantômes d’Hiroshima Destruction,
  • Les rues fantômes d’Hiroshima Destruction, vestige, reconstruction

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Mercredi 28 mars 14h-18h


    Auditorium des Archives Nationales

     
     
    L’Université de Paris VIII et les Archives Nationales organisent un colloque pluridisciplinaire, avec les Archives Municipales d’Hiroshima, l’INALCO et l’Université de Paris VII.
    La rue, le machi au Japon, sont des repères essentiels du corps et de son insertion dans les réseaux humains. Leur destruction-abolition ne met pas en question seulement l’effet d’une arme sur les bâtiments humains et sur les choses, mais
    bien sûr l’homme en tant que corps vivant/habitant.
    Elle se noue aussi de manière très étroite à la question mémorielle (tant du point de vue du souvenir et des archives, que de la stratégie de reconstruction et de la patrimonialisation des vestiges). Les thèmes de l’apocalypse, des ruines et du corps en souffrance, et surtout leur place respective dans les oeuvres, sont des questions clés dans l’art de l’extrême d’Hiroshima et Nagasaki.

    Intervenants :
    P.Bayard, B.Esmein, E.Lecerf, M.Kohn, M.Lucken, T.Nakagawa, S.Pagès, S.Phay-Vakalis

     


    Programme du colloque Les rues fantômes d’Hiroshima Destruction, vestige, reconstruction
    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page