Vous êtes ici : Accueil > Command(os music)aux
  • Command(os music)aux

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Coordination Joël Heuillon et Shao Wei Chou 

    Seuls ou en petites formations, des étudiants du Pôle d’Enseignement Supérieur de la Musique Seine-Saint-Denis Ile-de-France (Pôle Sup’93) préparant conjointement un Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien au Pôle Sup’93 et une Licence de musicologie à Paris 8 exécuteront dans des lieux non consacrés et à des moments inattendus, de petits programmes musicaux de leur choix, pour élargir nos horizons sonores et nous inviter à l’envol !

     Lundi 26 Mars

    • Quatuor à cordes N° 19 KV 465 "les dissonances" de Mozart

    Premier Mouvement

    Par Yoan Brakha (violon), Doina lise guset(violon), Frédéric Pradel (alto), Mélanie Badal (violoncelle).

     

    Pour les entendre : Premier Impromptu musical

    • « Bass burner » de Pete Rose.

    Par Tiphaine Gauthier, flûtiste à bec, étudiante en 3ème au Pôle Sup’93, dans la classe de Françoise Defours. Se prépare parallèle au diplôme d’état pour devenir professeur.

    Pièce jazz pour flûte à bec basse, composée en 1994. Pete Rose réunit dans cette pièce jazz, originalité et virtuosité.

    • Phonos, "faune, folie, fo..."

    Maxime Barthelemy : électronique ; Shao-Wei Chou : flute ; Suzanne Fischer : violoncelle ; Florentin Ginot : contrebasse. Electronique et électrique, l’éclectique quatuor Phonos a plus d’un tour dans son sac !

    Rencontre sur scène de quatre musiciens improvisateurs/acteurs autours de textes classiques et contemporains, de langue française, anglaise, chinoise... Une rencontre qui cherche à explorer le texte comme son et le son dans toute ses dimensions.

    (voir photos ci-dessous)

     

    Mardi 27 mars

    • 5e suite pour Violoncelle BWV 1011 de J. S. Bach

    Par Mélanie Badal, Adrien Michel, Justine Odasso (étudiants) et Florian Loridon (Professeur au Pôle Sup’93).

    Pour la 5ème suite J.S. Bach a désaccordé le violoncelle. La 1ère corde, la plus aiguë, est baissée d’un ton. Sa sonorité perd en brio mais gagne en résonance ce qui est particulièrement bien adapté à la tonalité, ut mineur, traditionnellement utilisée pour parler de mort. La Sarabande est atypique, il n’y a aucune double corde, aucun accord, l’écriture instrumentale est monodique mais le discours musical est harmonique ; un recueillement incandescent !

    Enregistrement en bas de page

     

     Jeudi 29 mars

    • Kurtág — Kafka Fragmente Op. 24 (extraits)

    Coordination du projet : Anna Soliman. Avec Elsa Ballanfot (danse), Alice Fagard (soprano), Georges Ghika (mise
    en scène), Roman Girelli (comédien), Anna Soliman (violon).

    Sur des textes extraits du Journal et de la Correspondance de Franz Kafka. Enfermé dans la citadelle de son être, Franz s’interroge : Le bonheur d’être ensemble ? C’est possible. Seulement dans les contrées lointaines où atterrissent les pierres ; mais la punition du coït nous rattrape toujours en chemin, nous éloignant ainsi de la pureté.

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page