Vous êtes ici : Accueil > Le contemporain en question
  • Le contemporain en question

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
  • Vendredi 30 mars 2012

    Avec Claude Amey, Département de Théâtre (émérite), Jean-Philippe Antoine, Département d’Arts plastiques, EDESTA, Antonia Birnbaum, Département de Philosophie, Emmanuele Quinz, Master Relations internationales, UFR Arts. Coordination : Jean-Philippe Antoine.

    La catégorie de contemporain jouit d’un vaste crédit dans le monde de l’art, où la notion d’art contemporain a depuis quelques décennies remplacé celle d’art moderne. Mais comme l’indique l’étymologie même du mot, être contemporain c’est partager avec d’autres un temps, et ce temps ne se confond pas nécessairement avec le présent, en particulier le présent marchand auquel on le réduit trop souvent. De quoi et de qui sommes-nous contemporains ? Quelles temporalités désignons-nous par là ? À quel prix et sous quelles conditions ? Et les arts ont-ils quelque chose de spécial à nous apprendre sur ce que c’est qu’être contemporains ?

    En outre, chaque jour deux des doctorants appartenant aux équipes de recherches de
    l’École doctorale Esthétique, Sciences et Technologies des Arts
    (EDESTA) présentent leurs travaux, en relation avec les thèmes abordés
    dans le Forum et dans les diverses manifestations artistiques de la
    Semaine. Consultable ICI

    De gauche à droite : JP Antoine, A Birnbaum, E Quinz (en retrait) et C Amey

    1 Intervention de JP Antoine

    2 Intervention d’A Birnbaum

    3 Intervention d’E Quinz

    4 Intervention de Claude Amey

    5 Questions du public et Discussion
    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page