Vous êtes ici : Accueil > Le off
  • Le off

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  • Une projection en avant-première du film "Comme des lions", suivie d’une rencontre avec des ouvrier/es grévistes de PSA Aulnay, protagonistes du film, aura lieu aujourd’hui lundi 21 mars à 14h en amphi Y


    Manifestation autour de la parole des prisonniers le mardi 22 mars :


    Des voix d’anciens détenus turcs et français se croisent pour évoquer leur expérience de l’incarcération. A travers une création sonores où les voix, la musique et des bruitages s’articulent, le projet PANOPTISME questionne l’expérience carcérale dans un espace polyphonique.
    C(ART)CERAL prolonge cette question de l’appropriation de la prison que nombre d’artistes proposent ? Comment faire sienne une répresentation de l’architecture, d’un quotidien, de la personne dans la "carcéralité" ? Un salon, d’écoute, des photographie, des lectures, des échanges.. Venez retrouver différents projets artistiques et documentaires seront présentés et comparés. »


    - installation sous forme de salon d’écoute de 12h à 16h au bas de l’escalator. Ils fournissent le matériel (hormis les tables prêtées par philo) et un besoin de se brancher
    - projection d’un film et débat en A061 de 17h à 19h

    PANOPTISME a été soutenu par le FSDIE et le crous créteil.

    Kabane fait le OFF de la Semaine des Arts à Paris 8, le jeudi 24 mars, de 11h00 à 18h30.
    Kabane se tient comme plateforme d’accueil et de partage des projets/crations/propositions spontanés des étudiants/professeurs/curieux.
    Kabane est une construction auto-gérée par les étudiants (UFR 4) au sein de l’université de Paris 8.
    Kabane se situe derrière le bâtiment A (derrière les bureaux des Master d’art plastique).

    La programmation du OFF est ouverte avant et durant la semaine des arts.
    Vous pouvez librement vous inscrire avec le formulaire d’inscription :
    https://kabane12345.wufoo.com/forms/z1xg25i60enfhid/
    Kabane, dans un esprit de partage des savoirs, accepte tous les projets.

    Le contact :
    kabane.p8 gmail.com

    Le site du projet (photos / documents / ressources / informations) :
    http://cabane93.hotglue.me

    L’événement sur facebook :
    https://www.facebook.com/events/1507295302912848/

    Le programme :
    > Invités autour des initiatives de co-création des espaces autogérés
    > Ateliers d’échange des savoirs-faire
    > Installations / expositions libres
    > Paroles ouvertes sur les travaux présentés
    > Aire de pause - tables et bancs(mobilier réalisé sur place) - buvettes et gourmandises
    > Vêtements en troc ou prix libre
    > Micro-performances participatives
    > Projections vidéos
    > Bibliothèque collaborative éphémère (corpus : pratiques collaboratives)


    Nos recherches dans le cadre de nos études à Paris 8 :
    Recherches ou pratiques collaboratives / collectives ; le non propre partagé ; sur l’anonymat (topologies P2P/F2F, I2P…) informatique ou dans l’élaboration collective de fiction ; tacticales médias / artivisme / NetworkArt ; actions dans l’espace public autour de tactiques / stratégies (guérilla, TAZ, ZAD, Raves...) ; Anarchitecture et constructions autonomes ; New Genre Public Art ; pratique de la vidéo / photo / écriture / installation, création des outils et methodologies...


    Amphi Y : 11h30 / 12h15


    Selim Eyugoblu,

    Tacler les médias totalitaires : entre interdit et plaisir

    Cette présentation examinera de quelle façon nos vies évoluent de la notion de société d’interdit à celle de société de plaisir à travers le prisme des médias. J’examinerai trois films emblématiques, Meet John Doe, A Face in the Crowd and Network, qui dépeignent la façon dont les mass media deviennent des outils pour les discours totalitaires. On examinera finalement les médias sociaux sous l’aspect des régimes conflictuels d’interdit et de plaisir.

    Selim Eyugoblu est un universitaire turc, professeur de cinéma, invité par l’UFR Arts avec le soutien des relations internationales. Il fait partie des universitaires de son pays confronté aux licenciements opérés par le gouvernement suite à la prise de ceux-ci contre les bombardements dans l’est du pays.
    Venez nombreux

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page