Vous êtes ici : Accueil > Premières Rencontres Arts, Ecologies,
  • Premières Rencontres Arts, Ecologies, Transitions

    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte

  • Programme des rencontres


    Jeudi 11 octobre 2018, Université Paris 8, Amphi X

    10h-12h30. Composer avec les (autres) vivants 1

    Introduction par Isabelle Ginot, Roberto Barbanti et Makis Solomos (00’00’’)
    Michel Briand : « (Re)devenir animal et matière, et danser l’entre-deux. Sur quelques solos métamorphiques / écosophiques » (34’00’’)
    Silvio Ferraz, Annita Costa : « Le corps à défendre » (1h00’21’’)
    Bastien Gallet : « Bruits humains et sons animaux : pour une pratique et une théorie relationnelle du paysage ou comment réapprendre à vivre avec les animaux » (1h28’16’’)
    Charlie Hewison : « Un éco-cinéma météo-matérialiste ? » (2h04’16’’)
    Discussion (2h33’25’’)


    14h-15h45. Écologies du temps, distraction et décroissance


    Albert Mayr : « Toward an Ecological Aesthetics of Time » (2’30’’)
    Julie Brugier : « Vers un “design frugal” ? Une recherche par le design d’outils, d’objets, d’installations, visant à réactiver auprès du plus grand nombre des économies domestiques frugales, par le renouement d’une relation plus conviviale à nos ressources » (30’35’’)
    Dork Zabunyan : « Une écologie de la distraction est-elle possible ? » (53’42’’)
    Discussion (1h27’38’’)



    17h-20h. Graines de 68. Arts, écologies, transitions dans l’histoire

    Elena Biserna : « Street Music. On the Politics of the Everyday in Giuseppe Chiari’s Work » (2’28’’)
    Romain Bigé : « Sentir la gravité. Danse, cosmose et écologie » (27’37’’)
    Benoît Gibson : « Pour les baleines (sur Xenakis) » (53’14’’)
    Fabrice Bourlez : « Les trois écologies pasoliniennes » (1h20’04’’)
    Anne-Violaine Houcke : « A partir du poème “Et sur la lune : poésie pornographique” : éléments d’une petite cosmogonie pasolinienne » (1h52’23’’)
    Discussion (2h26’02’’)



    Vendredi 12 octobre 2018, Université Paris 8, Amphi X


    9h30-12h. Composer avec les (autres) vivants 2

    Carmona Susana Jimenez : « Out of range : sound reflections on living-with and dying-with » (3’26’’)
    Elise Van Haesebroeck : « La Nuit des taupes de Philippe Quesne, l’underground comme ultime horizon » (27’41’’)
    Première discussion (51’57’’)
    Nayla Naoufal : « Danser avec des vers de farine : transcorporéité et sollicitude » (1h11’22’’)
    Boris Nordmann : « Fiction corporelle loup » (1h39’05’’)
     Seconde discussion (2h06’27’’)



    13h30-16h. Artivismes

    Eliane Beaufils : « “Save the world”. Un festival artiviste » (1’50’’)
    Aurélien Gamboni, Sandrine Teixedo : « A tale as a tool » (26’36’’)
    Nicolas Tziorzis : « Dourgouti Island Hotel, un travail de terrain. Un projet multidisciplinaire sur l’histoire du quartier de Dourgouti d’Athènes » (51’55’’)
     Discussion (1h13’52’’)



    16h30-19h. Art collaboratif

    Sarah Marchais  : « Les dispositifs de fictionnalisation du spectateur peuvent-ils esquisser une “écosophie spectatorielle” ? » (1’13’’)
    Ophélie Naessens : « “Conversation Pieces” : ruptures, transitions et mutations à l’œuvre dans les formes artistiques collaboratives » (25’38’’)
    Federico Rodriguez : « Notes vers une éthique de l’improvisation et une écologie du sujet » (50’01’’)
     Discussion (1h29’27’’)
    • Enregistrer au format PDF
    • impression
    • Agrandir le texte
    • Restaurer la taille normale
    • Réduire la taille du texte
    • retour en haut de la page